Paris je t’aime

jean-jullien2-tt-width-604-height-423-lazyload-0-crop-0-bgcolor-000000

Je n’avais pas prévu de vous parler ce soir mais je pense que le moment est venu. Je comptais publier un article ce weekend mais face à l’atrocité des évènements je n’ai simplement pas pu. Parce que le weekend dernier je suis restée scotchée à la radio et à l’application du Monde.

J’ai appris la nouvelle vendredi soir vers 23h. J’étais complètement sous le choc, je ne réalisais absolument pas ce qui venait de se passer. C’était complètement inconcevable. Comment des êtres humains nés avec les mêmes caractéristiques physiques que nous tous et un cerveau (enfin je crois mais je n’en suis plus si sûre) ont pu arriver à faire des choses aussi horribles ? Je ne sais pas, je ne comprends pas et je crois que finalement il n’y a rien à comprendre. Lorsque je me suis réveillée samedi matin j’ai d’abord cru à un cauchemar. Je me suis dit mais non c’est pas vrai, c’est tout simplement impossible. Et pourtant si. 129 personnes ont bel et bien perdu la vie et une centaine ont été blessées et souvent gravement parce que Daesh ne supporte pas le divertissement. Parce que sortir entre potes ou en familles pour aller voir un match, écouter un concert ou boire un verre c’est interdit pour eux. Et bien non je ne suis pas d’accord. NOUS ne sommes pas d’accord. NOUS allons nous battre pour ça, pour conserver nos valeurs et notre culture française dont on est fier. Parce que peut être que je ne vais pas voir de match de foot mais j’aime sortir le vendredi soir avec mes potes, aller boire un verre ou écouter un concert si j’en ai l’occasion. Et surtout, j’en ai le droit. Je suis née libre et je le resterais. Parce que c’est le premier mot de la devise de mon pays et que des tas de gens se sont déjà battu des siècles auparavant et continu de se battre pour la défendre.

Écrire, vous écrire me fait du bien et j’espère que me lire vous fait du bien aussi. Me rebeller contre Daesh en écrivant ces mots me fait du bien, ah bah oui parce qu’on a déjà pu voir le 7 janvier que la liberté d’expressions c’était pas trop le truc des terroristes non plus. Alors non, non tout simplement. Moi je veux continuer à exprimer mon opinion, à vous partager toutes les choses dont j’ai envies qu’elles soient futiles ou pas (parce qu’avouons le la futilité qu’est ce que ça fait du bien parfois), je veux continuer à sortir avec mes amis et à être libre tout simplement.

Un hommage à toutes les victimes de ce jour affreux et à leurs proches qui ont perdu une personne qui leur est chère. Et merci à tous les pays qui nous soutiennent dans notre lutte pour l’humanité et le bonheur. Parce qu’aimons nous les gars, aimons nous. Le monde serait tellement plus beau.

En tout cas, moi je vous aime.

Justine3

 

Publicités

9 réflexions sur “Paris je t’aime

  1. Merci pour ce superbe témoignage pour la liberté vive PARIS vive la FRANCE ONT N’EST AVEC VOUS NOS AMIS DE PARIS ET DE FRANCE LA SUISSE EST SOLIDAIRE AVEC NOS AMIS DE PARIS ET DE FRANCE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s